Parmi tous les types de verre proposés sur le marché, l'un d'eux connaît un succès qui n'en finit pas, il s'agit du verre trempé. Aussi appelé verre securit, ce dernier apporte de nombreux avantages à ses utilisateurs et se décline dans bien des usages domestiques, à l'intérieur comme à l'extérieur du logement. Pouvant servir de vitrage ou d'aménagement décoratif, nul doute que le verre trempé saura vous séduire. 

La fabrication du verre trempé

Dans un premier temps, intéressons-nous au procédé de fabrication du verre trempé. Afin de lui apporter ses caractéristiques avantageuses, il existe deux traitements distincts. Cependant, concernant sa base maîtresse, le principe reste le même, puisque le verre trempé est d’abord un verre simple, avant de subir le procédé de la trempe. Le composant étant le sable, et plus exactement, la silice. 

La silice étant difficile à faire fondre, on lui administre des fondants tels que la soude, la potasse ou la chaux. Ensuite, on ajoute à ce mélange de l'eau et des débris de verre recyclés portant le nom de "calcin". Le tout dans des proportions parfaitement maîtrisées. Puis, on affine en utilisant quelques additifs, de l'oxyde de magnésium et de fer, le rendant alors plus résistant et plus teinté. Cette préparation est enfin portée à une température de 1.500 °C, permettant à ce mélange sableux de devenir liquide. 

Une fois sous forme liquide, le verre passera par la mise en forme. C'est à cet instant que l'on peut le travailler selon les besoins. Différentes techniques peuvent être utilisées, le soufflage, le coulage ou le flottage sur un bain d'étain. Dans notre cas, on utilise la technique de flottage, pour obtenir un plateau de verre plat, c’est d’ailleurs de cette méthode de fabrication que vient le nom de verre float. On procède alors à la découpe du verre sur mesure et de son façonnage à partir du verre simple, avant de passer à la trempe.

Dans ce cas de figure, le procédé de fabrication consiste à plonger le verre dans une solution saline, un bain de sels de potassium plus précisément. La température de ce bain s'élève à 400 °C, c'est ainsi que l'on obtient le fameux verre trempé. L'avantage premier de cette technique est de conférer à ce verre une résistance absolue, et ce, sans limite d'épaisseur. De plus, la trempe chimique n’exclut aucune partie du verre, ni les angles, ni les arrêtes. 

Le verre trempé : la trempe thermique 

La trempe thermique est la technique la plus utilisée. Elle consiste à chauffer le verre à une température atteignant la limite du ramollissement. Le verre est ensuite rapidement refroidi en surface par des jets d'air, ou en étant trempé dans du silicone. S'il existe des points de tension, ces derniers peuvent être rattrapés par une recuisson proche des 600 °C. 

Afin d'expliquer la popularité de la trempe thermique, mettons en avant l'inconvénient premier du traitement chimique qui réside en son prix. En effet, la trempe chimique plus excessive, n'a d'intérêt que pour des ouvrages de très grande envergure. Dans l’industrie du verre plat, on trouve la plupart du temps des fours de trempe, consacrés à à la trempe thermique.

Les avantages du verre trempé

Le verre trempé, de par sa fabrication bien spécifique, procurera à ses utilisateurs bien plus de sécurité. En opposition à un vitrage classique, le verre trempé vous permettra de profiter des avantages suivants : 

  • - Sa résistance. Le verre trempé est 5 fois plus résistant qu'un verre classique. Cela vous permet d'obtenir une belle et grande sécurité, qu'il s'agisse des chocs, des accidents de la vie courante, ou des tentatives d’effraction par exemple.
  • - Concernant toujours son côté robuste, le verre trempé possède une résistance absolue face au vent et autres conditions météorologiques. Par exemple, il peut supporter des différences de température atteignant les 200 °C. Il est donc tout à fait conseillé pour des structures très exposées aux extérieurs, ou aux fortes chaleurs (fours et autres appareils électroménagers). En revanche, même si la question revient souvent, il est impossible de recouper un verre trempé, ou même de le percer ! Tous les usinages et les traitements doivent être fzits avant le passage à la trempe.
  • - En cas de bris de glace, le verre trempé se décompose en petits morceaux non-coupants. Ayant des angles arrondis, ces derniers limitent les risques de coupure et ne représentent donc aucun réel danger.
  • - Tel un vitrage simple, le verre trempé conserve les propriétés lumineuses et énergétiques. Il laisse passer la lumière naturelle, contribue à illuminer votre intérieur et rendre vos espaces plus harmonieux et apaisants.

Les différents usages

Grâce à ses qualités exceptionnelles, le verre trempé peut habiller toutes les pièces de votre maison. De la conception de menuiseries en tout genre à la réalisation d'aménagement décoratif, ce matériau revêt tous les rôles possibles dans nos travaux d'intérieur. 

Tout d'abord, en termes d'éléments importants et imposants, le verre trempé peut être la base de nos portes, de nos verrières, ainsi que de nos parois de douche ou de baignoire. Son aspect robuste et sécuritaire en font un verre très apprécié dans la salle de bain, d’autant plus qu’il est possible de le traiter pour obtenir un verre trempé anticalcaire. Afin de préserver votre intimité, vous pourrez également opter pour du verre trempé dépoli qui laissera passer la lumière tout en cachant la vue. D'autres déclinaisons vous seront également proposées afin de personnaliser votre décoration d'intérieur et obtenir un résultat qui ne ressemble qu'à vous. 

Le verre trempé ne s'utilise pas seulement dans les situations sus-citées. Il est également idéal dans l’aménagement intérieur et la conception de bureaux, d'étagères en verre, de vitrines et crédences de cuisine sur mesure par exemple, mais il est surtout apprécié en tant que plateau de table en verre, ou il peut servir de plateau à part entière, ou simplement protéger une belle table en bois massif.

Ayant plus d’un tour dans son sac, on le retrouve aussi dans la fabrication d’un des verres les plus solides : le verre feuilleté trempé. Dans ce cas-là, deux verres trempés sont assemblés à l’aide de film PVB pour créer une sorte de mille-feuilles de verre très solide et ne laissant aucun morceau s’échapper, même en cas de casse. Enfin, comme de nombreux verres, on le retrouve en différentes teintes : verre clair et verre extra clair, verre laqué coloré… A ajuster selon vos goûts et vos envies.